Lors d’un discours livré sur la banque du fleuve James en Virginie, où il s’adressa à une assemblée de planteurs américains en 1712, Willie Lynch expliqua que si sa méthode était suivie à la lettre, les esclaves pourront être gardés sous contrôle pendant même des millénaires. Le concept de Lynch, appelé le Syndrome de Willy Lynch par certains sociologues Afro-Américains, expliquerait pourquoi, dans une certaine mesure, l’intériorisation du sentiment d’infériorité congénitale garde les Noirs dans un état d’esclavage mental, même si la plupart prétendent aujourd’hui être pleinement émancipé. D’après Lynch, il s’agissait d’établir un système sur les plantations selon lequel on garderait les esclaves séparés, divisés, et dans le mépris perpétuel des uns les autres.

Voici le texte intégral de l’infâme discours livré par Lynch en 1712: